Agenda

backDécembre 2019forward

  • Lun
  • Mar
  • Mer
  • Jeu
  • Ven
  • Sam
  • Dim
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Localiser les xxxxx

news

Pollution dans les Flandres

24/04/2017

Vous avez été nombreux à nous alerter sur la pollution qui a touché certains canaux des Flandres avec des mortalités piscicoles. Voici donc un retour sur cet événement.
 
Dans un premier temps, il nous paraît important de rappeler que malheureusement la fédération ne peut agir dans ce genre de situation, en effet seul les services de l’Etat, l’Agence Francaise de Biodiversité (AFB) (ex Onema) ou encore la Direction Départementale des Territoires et de la Mer peuvent agir afin d’identifier la source de la mortalité. Nous en profitons également pour rappeler que ces mortalités peuvent aussi être liées à des phénomènes naturelles liés par exemple à l’eutrophisation de l’eau ou encore à des remontées d’eau de mer notamment sur cette partie du territoire.
 
Comme vous l’avez compris, comme toutes les personnes qui nous ont relayées l’information, nous ne pouvons qu’alerter les pouvoirs publics en la matière, alors voici un petit résumé d’où nous en sommes.
Le 30 mars 2017, nous avons reçu les premières alertes sur la Haute Colme, nous avons informé la DDTM et l’AFB le 31 mars. L’AFB nous a répondu le 4 avril en précisant que le terrain avait été effectué par les agents mais aucune piste sur l’origine de la mortalité.
 
Les gendarmes ont également informés les VNF, l’AFB et la DDTM le 31 mars aussi. Nous avons également envisagé de déposer une plainte toutefois la gendarmerie a refusé cette plainte afin d’ouvrir une enquête et effectivement une plainte ne peut aboutir que si le contrevenant a été identifié dans le cas d’une pollution volontaire.
 
Début avril, nous avons reçu l’information sur la poursuite des mortalités, la fédération et les AAPPMA ont retransmis les informations aux services compétents ainsi qu’à la communauté urbaine de Dunkerque, ainsi que l’institution des wateringues afin de mobiliser le plus grand nombre sur ce problème. Dans le même temps nous avons réaliser des mesures de qualité d’eau, notamment oxygène, pH et conductivité. En dehors d’une conductivité élevé, nous n’avons pas constaté d’autres choses.
 
Le 10 avril, nous constatons des mortalités sur le canal de Bergues, canal de la Haute Colme, Canal des Moêres, nous ré alertons l’AFB sur ce sujet. On nous informe que l’AFB doit se rapprocher de la DDTM pour fixer les modalités d’intervention. Le 11 avril 2014 une intervention de l’AFB prévoit une intervention et sollicite de la fédération des informations complémentaires transmises le jour même.
 
A ce jour, nous sommes sans nouvelles sur ce sujet et tout comme vous, nous espérons que les services de l’état en charge de ce dossier pourrons nous donner des informations plus précises. Dés que nous en saurons plus, nous ne manquerons pas de vous en informer. Comme vous l’aurez compris, AAPPMA et fédération sommes dépourvus de moyens d’interventions dans ce type de contexte puisque nous ne disposons pas des pouvoirs nécessaires afin de rechercher un éventuel contrevenant et nous déplorons cette situation.
 
Pour plus d’informations sur ce sujet, je vous invite à contacter directement l’AFB du département du Nord (sd59@afbiodiversite.fr) ou par téléphone au 03 20 93 38 69 (Ex ONEMA 59).


Retour à la liste